MMA Rashguards

La livraison vers la France est gratuite pour l’ensemble de nos produits !

Islam Makhachev brise son silence après avoir été accusé de s'être battu contre une infection à staphylocoque à l'UFC 302

Islam Makhachev a riposté aux critiques sur les réseaux sociaux en affirmant qu'il luttait contre une vilaine infection ce week-end.

Le champion des poids légers affronte Dustin Poirier dans l'événement principal de l'UFC 302 samedi soir et a terminé un camp d'entraînement intensif en Russie et dans le New Jersey. Mais une marque sur sa jambe, découverte lors d'une séance photo de routine, fait que les fans sur les réseaux sociaux sont furieux d'une éventuelle blessure.

Aux yeux d'aigle Et même des légendes du sport comme Conor McGregor l'ont accusé de lutter contre une infection staphylococcique, qui peut même être dangereuse pour son adversaire.

Conor McGregor accuse Islam Makhachev de s'être battu contre une infection à staphylocoque à l'UFC 302

L'ancien champion du monde des poids légers, McGregor, était l'un des nombreux utilisateurs des médias sociaux à avoir remarqué la marque sur la jambe de Makhachev sur une photo promotionnelle plus tôt dans la semaine de combat. L'Irlandais entretient une querelle de longue date avec l'équipe russe, notamment avec son entraîneur Khabib Nurmagomedov.

Et il a utilisé cette éventuelle blessure comme excuse pour tirer un autre coup sur le camp de Makhachov, écrivant dans un message désormais supprimé sur les réseaux sociaux : « Encore Staph ».

“Cependant, cette consanguinité vit avec Staph”, a poursuivi McGregor. « Cette équipe est contaminée, il n’y a pas d’erreur à ce sujet. Avare. Tout ce que tu veux, je suppose. Il remplace toujours Dustin dès la première manche.

Islam Makhachev répond aux allégations d'infection à staphylocoque avant l'UFC 302

Makhachev avait choisi d'ignorer l'accusation avant la conférence de presse d'avant-combat de ce soir. Mais vers la fin de l'événement, un représentant des médias lui a demandé s'il souffrait ou non d'une infection à staphylocoque.

Le champion, qui a dû s'exprimer devant une foule bruyante dans le New Jersey, a souri à cette idée avant de répondre : “Ne vous inquiétez pas les gars, j'en ai eu un [very good] Camp d'entraînement. Rien ne me dérange et je serai en forme à 100 pour cent samedi soir.

Hormis les recherches sur les réseaux sociaux, il n’existe aucune preuve claire que Makhachev souffre d’une infection à staphylocoque. Il n’est pas étranger à de telles controverses. Beaucoup l'ont accusé d'avoir utilisé une intraveineuse illégale avant son combat à l'UFC 284 contre Alexander Volkanovski après avoir vu une marque sur son bras sur une photo promotionnelle.

Cette allégation a été réfutée par le président de la Commission des sports de combat d'Australie-Occidentale, Bob Kucera. Dans une déclaration à l'époque, il avait déclaré : “La Commission n'a aucune preuve concluante qu'un athlète ait violé les politiques de l'AMA ou de la Commission lors de l'événement UFC 284 au RAC Arena.”

«La Commission n'a reçu aucune plainte concernant un athlète participant à l'événement UFC 284 à la RAC Arena. La Commission invite toute personne disposant d’informations pertinentes à nous contacter.

On pense que le marquage résulte en fin de compte d’une analyse de sang, pratique médicale courante pour tous les combattants au cours d’un camp.

Rubriques connexes


0