MMA Rashguards

La livraison vers la France est gratuite pour l’ensemble de nos produits !

Jon Anik : « Je ne pense pas que ce sera la dernière marche » pour Dustin Poirier à l'UFC 302

L'avenir de Dustin Poirier en tant que combattant est une grande question avant son combat pour le titre des poids légers à l'UFC 302, mais le commentateur en chef de l'UFC, Jon Anik, pense que “The Diamond” a encore au moins un combat en lui, quelle que soit l'issue du combat.

Poirier défie Islam Makhachev pour le championnat des 155 livres lors de l'événement principal de la carte à la carte le 1er juin à Newark, dans le New Jersey. On a demandé à Anik, qui sera au téléphone aux côtés de Daniel Cormier et Joe Rogan, s'il pensait que Poirier – gagner ou perdre – rejoindrait l'Octogone de James Brown. Le patron pour la dernière fois.

“Je ne pense pas”, a déclaré Anik à MMA Fighting. « Je ne sais pas, je veux dire, il a certainement une liberté financière – encore plus que ce qu’il pensait pouvoir se permettre. Sauce piquante et quelques fins de carrière [Conor] McGregor, bien sûr, se bat, donc il ne participe pas actuellement à des combats. Son héritage est assuré.

“Mais j'ai aussi l'impression que… quand Ronda Rousey a perdu contre Holly Holm, j'ai dit : 'Tu retourneras à ta nouvelle vie quand tu rentreras à la maison.' Et pour un athlète qui met fin à sa carrière, même si vous ne la quittez pas particulièrement bien ou mal, vous passez à votre nouvelle vie, et Matt Brown doit faire face à cette réalité exacte en ce moment. Mais je ne sais pas si Dustin veut encore atteindre cette date d'expiration. Je pense qu'il apprécie trop ces adieux, contrairement à un Georges St-Pierre.

« Je ne pense donc pas que ce sera le dernier cours. Et cela ne me surprendrait pas s'il y avait une sorte de tournée de célébration, un peu comme – et je ne veux même pas citer le nom – Derek Jeter, parce que je préfère les athlètes qui prennent leur retraite spontanément, mais cela ne me surprendrait pas si “Il serait construit pour le dernier combat de Dustin Poirier, le cas échéant.”

Poirier a gagné sa chance de se battre pour le titre en éliminant Benoit Saint Denis au deuxième tour de l'UFC 299 en mars. L'ancien champion par intérim des poids légers a perdu moins d'un an depuis qu'il a perdu le titre “BMF” face à Justin Gaethje via un coup de tête à l'UFC 291 en juillet dernier, mais son élan et sa disponibilité l'ont mis en position de vivre l'une des histoires les plus remarquables. dans l'histoire de l'UFC – d'autant plus qu'il affronte Makhachev, le combattant n°1 livre pour livre au monde.

« Michael Bisping aurait été intronisé au Temple de la renommée de l’UFC, qu’il ait éliminé ou non Luke Rockhold cette nuit fatidique. [at UFC 199]et il en va de même pour Dustin Poirier », a expliqué Anik. « En abordant le combat contre Benoit Saint Denis, j'ai dit que s'il y avait actuellement un héritage sur papier à l'UFC qui n'avait pas vraiment besoin d'un titre incontesté, c'était bien l'héritage de Dustin Poirier. Alors oui, il se bat pour ce summum ultime, et je suppose qu'il se bat peut-être pour un statut de tous les temps, si ce n'est pour le statut du Mont Rushmore.

“Mais c'était juste une course incroyable à partir de là Ville de bataille Documentaire de tous ses fans adorés qu'il a récompensés au fil des années. … J'aime juste le timing du combat pour Poirier, j'aime le retournement rapide, j'aime la confiance qui est venue du combat contre Benoit Saint Denis, j'aime le fait que le combat se déroule dans le fuseau horaire qu'il a vécu. … Je peux comprendre pourquoi les gens voient Dustin Poirier comme un véritable outsider et l’aiment à cet endroit particulier.

«Mais mon Dieu, mec. Même quand je repense au film sur Islam Makhachev, je me dis simplement : « Mec, regarde ce type. Regardez ce type – dans tous les domaines des arts martiaux mixtes. Et puis juste l’esthétique physique au début du combat, c’est un monstre absolu… et je pense que ça va prendre le meilleur de Dustin, et il en est certainement capable.

0