MMA Rashguards

La livraison vers la France est gratuite pour l’ensemble de nos produits !

Kevin Holland explique pourquoi il a refusé à Nick Diaz de se battre à l'UFC 302

Nick Diaz revient pour la première fois en trois ans lorsqu'il affrontera Vicente Luque à l'UFC Abu Dhabi en août. Mais il s’avère que l’UFC avait autre chose en tête pour son adversaire.

Avant son combat à l'UFC 302, Kevin Holland a révélé qu'on lui avait en fait proposé Diaz, mais qu'il avait finalement refusé le combat en faveur d'un retour aux poids moyens pour affronter Michal Oleksiejczuk samedi dans le New Jersey.

“Cela m'a été en quelque sorte présenté”, a déclaré Holland lors de la journée des médias de l'UFC 302. “J'étais censé me battre à 170 livres contre un adversaire assez connu, mais ils ont dit qu'il ne pourrait pas se battre avant août, alors je l'ai fait. c'était comme : 'Merde, ça fait longtemps.' Ils ont dit : « Mon pote, c'est juste un mois de plus » et j'ai répondu : « Non, c'est trop long ». Je l'ai fait, j'en suis content. Je suppose que ce combat ne se reproduira plus parce que je vois qu'il vient d'être réservé. Nous verrons ce qui se passera après cela.

«C'était Diaz. Je savais qu'il reviendrait pour se battre. Je pensais juste que j'allais l'achever et ensuite finir Luque aussi, mais ils se battent pour pouvoir s'achever. Deux gros putains de joints.

Bien que Diaz aurait été un combat bien plus important étant donné son statut légendaire dans le sport, Holland affirme que rien de tout cela n'a jamais vraiment compté pour lui.

Holland vient de subir des défaites consécutives contre Jack Della Maddalena et Michael « Venom » Page lors de ses derniers combats et est maintenant beaucoup plus intéressé par simplement retourner dans la cage et concourir à nouveau.

“Je ne veux attendre personne”, a déclaré Holland. “C'est comme si attendre n'était tout simplement pas un jeu auquel je jouais vraiment [good with]. Attendre le paiement, attendre qu’il soit mis au rebut – c’est juste nul.

« Cela arrive généralement quand je perds, quand j'attends de me battre. D'habitude, je me fais botter le cul. J'attends, je fais probablement la fête. Tu ne le vois pas parce que je ne suis pas aussi populaire que Conor [McGregor].»

Holland a également admis qu'il n'avait aucun intérêt à combattre à Abu Dhabi, un pays qui a des lois strictes contre la consommation et la possession de drogue.

Le vétéran de l’UFC a parlé ouvertement du fait que la marijuana faisait partie de sa vie quotidienne. À Abu Dhabi, adopter cette habitude peut entraîner de lourdes sanctions, telles que des amendes, voire des peines d'emprisonnement. Cela a été suffisamment dissuasif pour que Holland renonce à concourir là-bas, et il a été en fait surpris que Diaz – lui-même un consommateur notoire de marijuana – ait accepté d'y aller.

“Je ne voulais pas aller à Abu Dhabi”, a déclaré Holland. « Je ne comprends pas pourquoi l’un d’entre nous veut aller à Abu Dhabi. Je pense que c'est un endroit magnifique et s'ils nous laissaient un espace vert pendant une semaine, nous y serions. Mais pas d’espace vert, c’est juste difficile pour moi.

« Il faut le faire la semaine du combat. Vous venez ici et vous ne fumez pas. Mais l’idée qu’après avoir assommé le gars, je ne peux plus fumer d’herbe ? C'est comme, putain. Je ne sais pas comment les gens font.

0