MMA Rashguards

La livraison vers la France est gratuite pour l’ensemble de nos produits !

La légende de l'UFC, Tito Ortiz, dit qu'il a « tout perdu » lors du krach boursier de 2020 : « Nous devons nous assurer de rendre à l'Amérique sa grandeur »

Tito Ortiz, membre du Temple de la renommée de l'UFC, dit qu'il a « tout perdu » lors du krach boursier de 2020.

Tito Ortiz

Aujourd’hui âgé de 49 ans, Tito, connu sous le nom de « The Huntington Beach Bad Boy », a passé une grande partie de sa carrière de MMA à l’UFC. Ortiz (21-12 MMA) était un ancien champion des mi-lourds et a été intronisé au Temple de la renommée de l'UFC en juillet 2012.

Tito Ortiz a récemment parlé à «Renard et amis” et a parlé de la crise frontalière aux États-Unis :

« Il n'y a pas que les Mexicains qui traversent la frontière. Les gens ne comprennent pas ça. Il y a du trafic d’enfants, il y a de la drogue qui apparaît. Tout le cartel qui fait des choses que les Américains n'aiment pas, et vous pouvez le voir, tout le long de la frontière, au Texas, en Arizona, en Californie, c'est un désastre, et quel contrôle aux frontières ou, excusez-moi, la patrouille frontalière peut s'en occuper ne t'inquiète pas pour ça. Et cela est dû à la législation et aux politiques que mène actuellement le régime Biden.

Tito Ortiz a continué à parler de l'impact que le krach boursier de 2020 a eu sur lui personnellement et de la façon dont il se porte aujourd'hui :

« C'est triste pour ce pays. Et j'espère que les gens m'écouteront, en tant que travailleur qui doit déménager ici en Floride et ouvrir ma propre entreprise, Tito's Cantina Tequila Bar & Grill, ici à Cape Coral, pour recréer le rêve américain, car j'ai tout perdu après cela. 2020. Et c'est dur pour moi car j'essaie toujours de subvenir aux besoins de mes enfants en tant que travailleur. Les gens, nous devons nous rassembler, nous devons nous assurer de rendre à nouveau sa grandeur à l’Amérique.

Dans l’ensemble, il ne fait aucun doute qui obtiendra le soutien de Tito Ortiz lors des prochaines élections, et ce n’est pas Joe Biden.

La dernière fois qu’Ortiz a concouru, c’était en 2021, lorsqu’il affrontait l’ancien champion des poids moyens de l’UFC Anderson Silva (34-11 MMA) sur le ring. Ce n'était pas joli puisque Silva a éliminé Ortiz 1:21 au premier tour ce samedi soir en Floride.

Que pensez-vous du portrait de Tito Ortiz sur la crise frontalière ? Soutenez-vous le combattant devenu ouvrier en visitant le Cantalina Tequila Bar & Grill de Tito ?

Partagez vos réflexions dans la section commentaires avec PENN Nation !


0