MMA Rashguards

La livraison vers la France est gratuite pour l’ensemble de nos produits !

Laura Sanko bat l'UFC de Jamie Varner sur ESPN 53 avec une prise expliquée

« Que dites-vous à un homme avec deux yeux noirs ? » La question est.

Rien. On lui a déjà dit deux fois.

Et dans cet esprit, The Blue Corner fera de son mieux pour laisser de côté les commentaires éditoriaux et dire simplement ceci :

Nous n'avons pas besoin de souligner Jamie Varner pour s'être qualifié de “clown” dans une publication hors du champ gauche sur les réseaux sociaux qualifiant Laura Sanko de “clown” pour ses talents de commentateur en couleur à l'UFC sur ESPN 53 samedi soir avec non pas un mais deux yeux noirs visibles, du moins en ce qui concerne la manière dont ses commentaires ont été reçus. Il savait sans aucun doute l’attention qu’il essayait d’attirer à une époque où les prises de vue polarisantes sont récompensées.

C’est Sanko, bien sûr, qui a porté le plus gros coup avec une réfutation plus élégante que ce que Varner méritait.

Varner a critiqué Sanko pour avoir « fait de gros efforts », affirmant qu'elle ne savait rien du combat et qu'elle devrait « rester dans sa voie ». Dans un double message, Varner a déclaré que Sanko, qui a brisé le plafond de verre en tant que première commentatrice couleur lors d'une émission de l'UFC dans la soi-disant ère moderne, devrait “laisser le commentaire aux personnes qui se sont réellement battues”.

Le problème est que Sanko s’est battu à la fois en amateur et en professionnel. Elle ne manquerait pas de le lui rappeler dans sa réponse. Elle s'entraîne et pratique ce sport régulièrement, sans doute plus que certains de ses collègues commentateurs masculins de l'UFC.

Varner n'a pas dit à ses moins de 50 000 abonnés sur Twitter (Sanko en a plus de trois fois plus) ce qu'il pensait des voix play-by-play de l'UFC Jon Anik, Brendan Fitzgerald ou John Gooden, dont aucun n'a combattu professionnellement.

Varner était resté silencieux sur Twitter depuis le Super Bowl, lorsqu'il avait tweeté son point de vue sur la manipulation de la NFL, les gens appréciant Taylor Swift comme une « chatte », la décision de la NFL de jouer l'hymne national noir au Super Bowl comme une « poubelle ». ” et plus.

Varner n'a pas combattu depuis décembre 2014, lorsqu'il a été éliminé par Drew Dober devant ses supporters locaux à Phoenix moins de deux minutes après le début du premier tour. C'était sa quatrième défaite consécutive et l'une des cinq défaites en six combats qui mettaient fin à sa carrière. Cette défaite finale est survenue trois jours seulement avant le 30e anniversaire de Varner.

Le Blue Corner est la section blog de MMA Junkie. Si vous nous plaignez que quelque chose que vous lisez ici ne constitue pas une nouvelle percutante, c'est votre faute.

N'oubliez pas de visiter la page Instagram et la chaîne YouTube de MMA Junkie pour discuter de ce contenu et d'autres contenus avec les fans d'arts martiaux mixtes.


0