MMA Rashguards

La livraison vers la France est gratuite pour l’ensemble de nos produits !

Paulo Costa dans une forme rare avant le combat contre Sean Strickland

JERSEY CITY, NJ – Ce n'est pas souvent que Paulo Costa obtient une deuxième semaine de combat en quatre mois, comme c'est actuellement le cas dans les jours précédant l'UFC 302.

Pour la deuxième fois consécutive, il n'y a eu aucun problème décisif. Costa (14-3 MMA, 6-3 UFC) est entré gracieusement et tard dans sa conférence de presse d'avant-combat.

Dans sa main, il tenait une énorme cruche de jus secret, une variété jaune dans laquelle flottaient des morceaux d'un fruit inconnu. « STRONG & COLORFUL » était écrit sur le côté du pot avec un feutre épais.

Dans l’ensemble, Costa semblait en paix puisqu’il n’avait aucune blessure, aucun conflit avec l’UFC et aucun problème avec son adversaire ou sa nomination. Après des années d'abandons intermittents, de blessures, de problèmes contractuels et bien plus encore, Costa a enfin retrouvé la cohérence.

« Après (mon dernier) combat, j’allais bien et je n’ai eu aucune blessure. “Je n'avais pas mal, alors pourquoi pas ?”, a déclaré Costa à MMA Junkie et à d'autres journalistes. « Pourquoi ne pas maintenir le processus, ne pas perdre tout le travail que j'ai fait pour ce combat et simplement garder les progrès, garder le travail ? Nous l’avons donc fait et nous nous sommes bien battus. C’était d’abord contre Cannonier, puis cela a changé pour Strickland. Alors pourquoi pas? Je me sens bien, je suis en forme et nous avons cette belle opportunité.

Costa a déclaré que l'idée d'affronter Sean Strickland (28-6 MMA, 15-6 UFC) dans un co-événement principal en cinq rounds n'était pas son idée, mais il l'a acceptée. Il a également déclaré qu'il n'y avait aucun problème du côté commercial, bien que Strickland ait publié un message quelques jours avant l'événement affirmant que Costa n'avait pas encore signé son contrat de combat.

« J’ai eu une excellente rencontre avec l’UFC. Nous venons de parler auparavant », a déclaré Costa. « Nous n'avons eu aucun problème pour signer. Sean le sait. Il le sait. Je le répète, il veut créer du buzz et promouvoir le combat. J'en suis heureux. J'en suis heureux. Je veux juste mentionner que moi, Tainara, mon manager et l'UFC travaillons très étroitement et très bien ensemble pour rendre cette entreprise aussi bonne que possible pour tout le monde. Pour ma part, pour l'UFC. Pour les fans. J'en suis heureux. Je pense que nous offrirons un grand combat et un excellent divertissement pour tout le monde – Sean et moi samedi.

C'est peut-être l'enjeu qui permet à Costa de briller sans faute. Strickland n’est qu’à un combat d’une chance au titre et pourrait revenir sur la scène du titre avec une victoire.

Bien que Robert Whittaker l'ait battu en février, Costa croit que les défaites du tournoi à la ronde pourraient en faire une compétition pour voir qui impressionne le plus. Costa y voit un combat à quatre entre lui, Strickland, Whittaker et le prochain adversaire de Whittaker, Khamzat Chimaev.

« Je pense que s’il (Israël) a déjà battu Adesanya, si Adesanya bat Dricus (Du Plessis) et si Sean me bat, il sera le prochain. Mais voyons. On ne sait jamais. J'ai aussi des arguments avec Adesanya et contre Chimaev. Tout peut arriver. On verra samedi. Je pense que celui qui fera le mieux sera en avance. Cela dépend de la façon dont se déroule le combat. Si je l’assomme avec style samedi. Si la lutte en Arabie Saoudite n’est pas aussi bonne, nous pouvons être en tête. “Cela dépend de la façon dont nous faisons.”

Pour plus d'informations sur la carte, consultez Event Hub de MMA Junkie pour l'UFC 302.

N'oubliez pas de visiter la page Instagram et la chaîne YouTube de MMA Junkie pour discuter de ce sujet et d'autres contenus avec les fans d'arts martiaux mixtes.


0