MMA Rashguards

La livraison vers la France est gratuite pour l’ensemble de nos produits !

Raquel Pennington révèle qu'elle a lutté contre la grippe pendant la semaine de combat de l'UFC 297 : “Je ne sais pas si je peux me battre”

Raquel Pennington a dû surmonter l'adversité pour même se battre pour le titre vacant des poids coq à l'UFC 297.

Raquel Pennington

Pennington devait affronter Mayra Bueno Silva à Toronto en janvier et elle dit que le camp d'entraînement a été l'un des meilleurs qu'elle ait jamais eu. Cependant, pendant la semaine de combat, Pennington est tombée malade et a déclaré qu'elle s'était réveillée le jour du combat, le pire jour, sans savoir si elle serait même capable de se battre.

«Je ne me sentais pas bien cette semaine de combat, j'ai affiché un superbe visage de poker. Le matin du combat, je me suis réveillé et je n'avais aucune émotion. La seule émotion que j’ai ressentie, c’est que je me sentais complètement nul. J'avais l'impression d'avoir des lames de rasoir dans la gorge, j'avais déjà mal à la tête, j'avais beaucoup de pression sur mon visage”, a déclaré Pennington sur Just Scrap Radio sur BJPENN.com.

“Tecia a dit : 'Hé, bonjour, bonne journée de combat, comment te sens-tu ?' Quand j'ai essayé de lui parler, j'étais comme Tecia, “Je ne sais pas si je peux me battre. ” Avance rapide vers le combat, ils nous annoncent, j'ai parlé à mes entraîneurs et j'ai dit que ça ferait mal. Le premier tour a commencé, j'ai eu un excellent camp, et le premier tour a commencé et j'ai senti mon endurance musculaire commencer à diminuer », a poursuivi Pennington.

Ne sachant pas si elle aurait à nouveau une chance de remporter le titre, Raquel Pennington a décidé qu'il était préférable de rester sur la carte et de se battre. Mais Pennington savait que ce ne serait pas facile et a dû surmonter un premier tour lent car elle se sentait toujours atone.

« Nous y avons emmené mon psychologue du sport ce matin-là, mes entraîneurs étaient là ce matin-là, nous y sommes allés et parfois il y a des moments où on commence à transpirer et parfois son corps a juste vraiment besoin de repos. Je n'étais pas vraiment sûr (si je me battrais). J'ai pris un gros risque là-bas, je pouvais me blesser, n'importe quoi, j'ai pris le risque lors de mon deuxième combat pour le titre mondial. C'était dans ma tête, mais j'ai dû changer d'avis. Si je me retirais du combat, je savais qu’ils ne riposteraient peut-être pas ou que je n’aurais peut-être plus jamais cette opportunité », a déclaré Pennington.

Finalement, Pennington a battu Bueno Silva par décision unanime à l'UFC 297 pour devenir le nouveau champion des poids coq.

0