MMA Rashguards

La livraison vers la France est gratuite pour l’ensemble de nos produits !

Tom Aspinall admet que la « peur » de Jon Jones est une bonne chose alors que le champion confirme qu'il est « en pourparlers » avec l'UFC

Tom Aspinall dit qu'il est « absolument » terrifié à l'idée d'affronter Jon Jones, mais il insiste sur le fait que la peur est bonne pour trouver la bonne motivation.

Tom Aspinall semble être en pleine forme alors qu'il se prépare pour ce que de nombreux fans s'attendent à être un retour estival à Manchester, et bien que la star britannique hésite à révéler des détails, le champion par intérim des poids lourds a révélé qu'actuellement des discussions avec l'UFC étaient en cours. .

UFC 295 : Prochazka contre Pereira
Photo de Sarah Stier/Getty Images

Des négociations sont actuellement en cours pour le match revanche d'Aspinall

Plus tôt cette semaine, Dana White a confirmé à TNT Sports qu'une carte PPV numérotée arriverait au Royaume-Uni. La rumeur veut que l'événement ait lieu à Manchester, plutôt qu'à Londres, fin juillet.

Un homme qui devrait figurer dans l'événement principal ou co-principal est le champion par intérim des poids lourds Tom Aspinall, qui a récemment confirmé que des négociations en coulisses étaient en cours avec l'UFC.

Sur sa chaîne YouTube officielle, Aspinall a déclaré qu'il entendait de “fortes rumeurs” sur le PPV de Manchester, mais “ne peut ni les confirmer ni les infirmer car si je le fais, je serai pris à partie”.

« Je suis actuellement en discussion avec l’UFC sur ce qui va se passer et quelle sera notre prochaine étape. Ce n’est pas quelque chose que je peux encore annoncer – rien n’est encore gravé dans le marbre, mais nous allons dans la bonne direction.

La « peur » de Jon Jones n’est rien d’autre que de l’huile sur le feu

Malgré son absence prolongée de l'Octogone et les diverses blessures qu'il a subies ces dernières années, Jon Jones reste l'un des athlètes les plus dangereux et intimidants du roster de l'UFC.

Alors que l'idée d'affronter “Bones” dans une cage verrouillée susciterait un certain sentiment de peur chez presque tout le monde dans le monde, le champion par intérim Tom Aspinall est catégorique sur le fait que craindre un tel adversaire est une bonne chose :

PLUS DE NOUVELLES SUR LE COUDE SANGLANT

« Est-ce que j'ai peur de lui ? Absolument. Je crains tous mes adversaires parce que ces gars-là sont les meilleurs au monde, les meilleurs absolus au monde. Absolument, j'ai peur de lui, mais c'est ce qui me motive. Je veux prouver que je suis le meilleur au monde.

Malheureusement, étant donné l'inactivité de Jones et son engagement dans le combat contre Miocic, Aspinall semble également perdre espoir de cette opportunité :

« Je suis évidemment convaincu que je peux battre Jon Jones parce que je veux le combattre. Je ne cache pas que je veux le combattre, mais j'ai fait tout ce que je pouvais jusqu'à présent… Je veux combattre Jon Jones, mais il ne le fait pas, donc je ne peux pas y faire grand-chose.

Aspinall a encore des affaires en suspens avec Curtis Blaydes

Alors que la grande majorité des fans de MMA préféreraient sans aucun doute voir Jones affronter Aspinall pour le championnat incontesté, “Bones” a clairement indiqué que son seul objectif était de combattre Stipe Miocic ensuite.

Pour Aspinall, cela signifie qu’il devra probablement terminer au moins un combat supplémentaire, la défense de son championnat intérimaire, avant qu’une chance incontestée pour le titre n’émerge.

Sans surprise, un seul nom m'est venu à l'esprit pour le poids lourd britannique : de qui cela pourrait-il s'agir ? le seul homme à avoir levé la main sur Aspinall depuis 2016 – Curtis Blaydes.

“J'aimerais combattre Curtis Blaydes parce que lorsque je l'ai combattu, je me suis blessé et cela signifie techniquement qu'il gagne – et je n'aime pas ça”, a déclaré le joueur de 30 ans.

“Je veux être le gagnant, pas Curtis Blaydes, donc tout le respect pour Curtis et tout. Je l'aime bien, c'est un bon gars, mais professionnellement, je lui dois beaucoup… C'est ce que je veux faire ensuite.”

Rubriques connexes

0